la voie de 60 la source Charlemagne le chêne des Moines le chemin de la Reine les Queulots la fontaine à Lion le chemin des Ecoliers GR5F chemin de Compostelle Failly Vrémy

Circuit n°5 "les Queulots"

La boucle des Queulots

Une promenade de 9.8km dans un site à ne pas manquer. Vous marcherez dans les pas des Queulots qui, au moyen-âge, effarouchaient les habitants avec leurs bâtons enduits de purin.

Le village de FAILLY et son voisin Vrémy

Clic sur le blason de Failly pour avoir accès à son site 

Blason vremy

Rejoignez et découvrez nos villages sur cette boucle

Certaines informations qui suivent sont originaires d'un site Internet sur Failly-Vrémy avec l'accord de son réalisateur Anthony Thiriet.


* Autrefois, un grand pont ferroviaire traversait le village de Failly. C’était l’un des plus grands virages ferroviaires de France.  Ce viaduc métallique et légèrement en courbe mesurait 574 mètres. Sa structure métallique franchissait à plus de 34 mètres au-dessus de la vallée. Il était, à l'époque de sa construction, le plus important viaduc du réseau allemand. 
Il a été détruit entièrement lors de la retraite allemande au cours de l'année 1945.

Aujourd'hui il ne reste que de grands piliers de viaducs comme à Failly et à Nouilly ainsi que de petits ponts comme celui sur la photo de droite. C'est là que quittent le GR5F et le chemin de Compostelle.

 
 

 

 

 

L' Église Saint-Trudon, est gothique sur le plan roman: trois nefs, XIVème siècle, avec trois absides rondes. Elle a été restaurée en 1855. Elle a subit récemment une  rénovation extérieure.

Les cloches de l’église de Failly ont été fabriquées avec le bronze de canons allemands.

Les canons de Failly

 Créées en 1877, ces pièces d’artillerie ont servi durant la première guerre mondiale. A la fin de cette guerre, les allemands sont partis en laissant leur matériel militaire qui a été regroupé à l’arsenal. Mais l’abbé Basselin, curé de la paroisse de Failly, s’est débrouillé pour récupérer deux canons afin de les installer provisoirement lors de l’inauguration du monument aux morts de la guerre. 
Les canons sont cependant restés en place après l’inauguration. Ils ont été rénovés dernièrement.

Le Calvaire

Aux pieds de l'église se situe un calvaire qui a été érigé depuis plus de 80 ans pour protéger le village du choléra.

Sur ce monument se dresse Jeanne d’Arc. Elle surplombe la place du Mâre de Chaty et la rue des Queulots. 

Il y a un cimetière militaire juste derrière l’emplacement des canons. Tués durant la guerre de 1870 dans les environs de Failly, soixante-dix soldats et deux officiers français reposent dans ce massif au pied de l’église. Ils auraient sans doute dû être déplacés, comme dans d’autres villages, vers un cimetière militaire… mais personne ne l’a jamais fait. Des croix ont donc été installées : une pour tous les soldats et une belle blanche à chaque officier. Juste à côté d’eux repose également un militaire allemand de la même guerre qui a lui sa tombe d’origine, en pierre de Jeaumont. 
 

A proximité de l'église existe une grotte de la Vierge. Elle fait partie de l’histoire du village et de ses habitants. Elle va bientôt fêter ses 50 ans car elle fut construite en 1965 en l’honneur de la vierge. On la retrouve dans un certain nombre d’ouvrages publiés, exemple :  (Patrimoine rural de Jean-paul Philips). info issue du site de la commune 

Date de dernière mise à jour : lundi, 22 Février 2016