Républicain Lorrain, éditon locale,, communes nord-est de Metz la voie de 60 la source Charlemagne le chêne des Moines le chemin de la Reine les Queulots la fontaine à Lion le chemin des Ecoliers GR5F Chemin de Compostelle

Année 2007

26 janvier: Découverte de la reine Brunehaut

 

L’association Rand’Haut Chemin continue ses repérages terrain pour le grand projet de chemins de randonnées entre tous ses villages de la Communauté de communes du Haut Chemin (CCHC). Elle a dû reporter l’une de ses sorties-découverte pour cause d’alertes météo orange. C’est donc un mardi, sous les premiers assauts de l’hiver, que trois bénévoles de l’association, accompagnés de Martine Wagner de la CCHC, avaient découvert la boucle qui relie les villages de Vigy, Sanry-lès-Vigy et Vry. Cette boucle a été baptisée le « chemin de la Reine » et les deux carrefours de jonction à l’itinéraire principal ont été nommés « le lavoir » à Sanry et « le ruisseau des Merles » dans la forêt de Vigy.

Le nom « chemin de la reine » a été donné en référence à la reine Brunehaut, reine d’Austrasie, fille d’un roi des Wisigoths, épouse de Sigebert premier et rivale de Frédégonde, reine de Neustrie. Très rapidement veuve, elle devient la régente de toute la Gaule de l’Est et du Sud-Est au nom de ses petits-fils. Elle a pu ainsi inciter au développement des cultures, froment, vignes… et à la reconstruction des routes et chemins. Un peu comme le fait actuellement la CCHC pour les marcheurs et les cyclistes !

C’est la mairie de Vry qui avait ouvert ses portes ce jour là pour une pause de midi au chaud. L’équipe a été rejointe par Jean -Luc Baudinet du Comité départemental de tourisme lorrain, et par Jean-Marie Ritz, maire de Vry-Gondreville. Après cette étape, les marcheurs ont rejoint Vigy par un chemin qui longe le ruisseau des Merles dans la forêt nommée « Le bois de Sanry ».

06 février: Rand’Haut Chemin poursuit sa route

 

L’association Rand’haut chemin devait effectuer une reconnaissance pour le balisage d’une boucle le jeudi 18 janvier. Devant les risques liés aux intempéries (alerte orange sur le secteur) les membres présents ont décidé de travailler sur carte, au sec et surtout à l’abri du vent. Martine Wagner, de la Communauté de communes du Haut Chemin (CCHC), Jean-Marie Zimmer, maire de Failly, et deux membres de l’association se sont réunis à Méchy, au domicile de Jean-Claude Degouy. Yves Mayer de la Fédération française de randonnée pédestre était présent pour leur apporter, sur un cas concret, toutes ses connaissances de la charte officielle du balisage et de la signalisation des chemins de randonnée. La réunion suivante vient de se dérouler à Vigy, pour partir en repérage du circuit qui passera à Vigy, à Sanry-lès-Vigy et à Vry. Le prochain rendez-vous est fixé au samedi 27 janvier, à 9h, devant la fontaine à Saint-Hubert, pour le repérage du circuit passant par Saint-Hubert, Villers-Bettnach et Befey. Le groupe se retrouvera ensuite le mardi 30 janvier à 9h à Mussy-l’Evêque devant le panneau indiquant la Chapelle, pour la jonction entre le parking Saint-Michel-Les Etangs et les chemins traversant Charleville-sous-Bois et Hayes. Ces deux sorties seront entièrement gratuites et se feront en journée, avec une pause pour le repas tiré du sac. La prochaine réunion de l’association, quant à elle, se tiendra le mardi 30 janvier, à 20h, dans la salle annexe de la mairie de Vigy.

19 février: Autour de la fontaine Charlemagne

 

L’équipe de bénévoles de l’association Rand’Haut Chemin s’est retrouvée dans les environs de Saint-Hubert pour parcourir pour la première fois « la boucle de la fontaine Charlemagne ». Ce chemin fait partie de l’itinéraire de randonnées pédestre et VTT qui reliera très prochainement l’ensemble des villages de la Communauté de Communes du Haut Chemin. L’équipe a repéré le circuit et prévu le balisage de ce parcours bien vallonné de plus de 10 km. Il traverse Villers-Bettnach pour remonter au parking Saint-Michel et passe au voisinage de Gondreville pour redescendre ensuite sur Befey et rejoindre le village de Saint-Hubert en passant par la Chapelle de Rabas.

Cette grande boucle s’ajoute aux quatre grandes autres : « la boucle des Queulots » à Failly-Vrémy, « la boucle de la Fontaine à Lion » à Servigny-lès-Sainte-Barbe, « la boucle de la Voie de Soixante » à Burtoncourt et   « le chemin de la reine » à Vigy et Vry-Gondreville. Ce sont maintenant les tronçons inter-boucles qui vont faire l’objet des reconnaissances des infatigables marcheurs de Rand’Haut Chemin, qui prennent à coeur leur mission : « préserver et baliser des chemins pour relier les villages de la CCHC et permettre des promenades de détente, sportives ou utilitaires pour les habitants».

Le tronçon qui rejoint Mussy-l’Evêque au parking Saint-Michel en passant par Charleville-sous-Bois a déjà été réalisé. La prochaine sortie se fera le samedi 24 février pour le tronçon de liaison de Servigny-lès-Sainte-Barbe aux Etangs en passant par Gras, Sainte-Barbe, Cheuby et Glatigny.

Le rendez-vous est fixé à 9h devant le foyer socio-culturel de Servigny. La sortie suivante se fera le mercredi 28 février pour l’extension de la boucle « la Fontaine Charlemagne » qui passe par le Chêne aux Moines. Le rendez-vous se fera à 9h à Villers-Bettnach. Chacun peut rejoindre le groupe de Rand’Haut Chemin pour ces deux prochaines marches découvertes.

12 mai:  Un chemin entre la CA2M et la CCHC

La Communauté de communes du Haut-Chemin (CCHC) est en train d’élaborer des chemins de randonnée pour relier les villages des douze communes qui la composent.

Une association nommée « Rand’Haut Chemin » a été créée et s’occupe du repérage et du balisage de ces chemins, qui seront à la fois pédestres et cyclistes. Lors de l’élaboration de ce projet, la CCHC avait pris pour principe de réaliser son bouclage interne avant d’envisager des liaisons avec les chemins des Communautés de communes et les Communautés d’agglomération voisines. Voici que la première opération de ce genre vient d’être décidée.

Lors du dernier conseil municipal, Jean-Marie Zimmer, maire, a annoncé la demande de la Communauté de communes du Haut-Chemin pour qu’un chemin supplémentaire sur le ban communal soit rajouté au circuit de randonnée et inscrit au PDIPR. Celui-ci permettra de relier le réseau des chemins de randonnées de la CCHC au réseau des chemins de randonnées de la CA2M. Le conseil a bien entendu, à l’unanimité, donné son accord à la mise à disposition au public de ce chemin et il a autorisé le maire à signer les documents afférents à ce dossier. Ce prolongement s’effectuera depuis Failly vers le village Vany. Pour Martine Wagner, responsable du projet de chemins au sein de la CCHC « cette liaison est le fait du bon sens. Nous n’avons pas pris de contact direct avec la CA2M pour le moment..»

Elle évoque un autre projet : la communauté de l’Arc mosellan souhaite développer depuis le Luxembourg un chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle avec des cheminements annexes.

D’après le passage choisi, il s’agirait pour la CCHC de prolonger un chemin vers le Nord au niveau de Saint-Hubert. Le prolongement de Failly vers Vany rentrerait également dans ce projet puisqu’il rattrape le chemin de grande randonnée du tour de Metz (GR) inscrit au PDIPR. Il permettrait en effet aux marcheurs de Saint-Jacques de rejoindre l’ouest de la vallée de la Moselle, où passe un chemin de Saint-Jacques déjà homologué.

15 mai: Le balisage sans baliser

L’association « Rand’Haut Chemin » a organisé une journée de formation dans la salle des fêtes de Vrémy, après une première réunion à Sainte-Barbe. Cette rencontre a permis aux participants de découvrir les quelque 80 kilomètres de sentiers qui ont été reconnus. Mais il s’agissait surtout de former des membres de l’association au balisage.

Jean-Marie Zimmer, maire de Failly, en a fait partie. Après des cours et des explications théoriques, l’équipe a commencé le travail pratique par une application sur le terrain. Elle a balisé le chemin dans les deux sens au départ le l’ancienne mairie de Vrémy et jusqu’à la liaison sur le ban de Sanry-lès-Vigy. Tous les participants à cette journée ont obtenu le diplôme officiel de baliseur et sont en mesure maintenant de baliser l’ensemble des itinéraires pédestres et cyclistes de la Communauté de communes du Haut-Chemin. Un programme va être établi et toute personne intéressée peut se joindre à l’équipe pour ces moments en pleine nature. Des cours théoriques dans la salle polyvalente ont été suivis du balisage d’une partie de la boucle de Vrémy.

10 aout: Les baliseurs toujours en attente

Petite frustration du côté des baliseurs de l’association Rand’-Haut Chemin. Tout était prêt pour commencer le travail dès cet été, en profitant des (rares) beaux jours. Des stages de formation et des repérages sur le terrain avaient été organisés. Une dizaine de personnes étaient devenues officiellement baliseurs ou baliseuses et étaient impatientes de commencer le travail sur les futurs chemins de la Communauté de communes du Haut Chemin (CCHC). Mais voilà : il est impossible de commencer tant que le conseil général n’a pas délibéré à propos d’une subvention pour ce projet. Ce qui recule les premiers repérages de chemin à septembre. Rappelons que ces chemins de randonnées pédestres et cyclistes relieront tous les villages de la CCHC par des grandes ou des petites boucles. Après le balisage, l’association devra encore communiquer sur ces nouveaux tracés et, bien entendu, les entretenir régulièrement.

Les personnes intéressées pour aider Rand’Haut Chemin, donner leurs idées ou tout simplement s’informer sur l’avancée du projet, peuvent téléphoner au 03 87 77 06 52 ou écrire un email à cchautchemin@wanadoo.fr.

10 octobre: La convention des sentiers

Ca y est, c’est officiel : la communauté de communes du Haut-Chemin (CCHC) et l’association Rand’Haut Chemin sont liées par contrat.

Cette convention concerne leur projet commun, c'est-à dire la création et l’entretien de sentiers de randonnées pédestres et cyclistes entre tous les villages de la CCHC.

Initié par la jeune structure intercommunale, ce projet pouvait être soutenu financièrement par le département que s’il était assuré d’une pérennité et d’une animation fréquente. Une association nommée Rand’Haut Chemin avait alors été créée, il y a un an environ. Elle a pour mission d’animer et d’entretenir les futurs sentiers et d’organiser une communication ou des événements autour de la randonnée pédestre et de cyclotourisme. Aidée par les fédérations pédestre et cyclo,l’association avait déjà organisé des sessions de formation de baliseurs. C’est en mairie de Vigy, siège social des deux structures, que s’est déroulée la signature officielle de cette convention. Cette dernière précise les missions de balisage et d’entretien de « Rand’Haut Chemin » sur les sentiers de la CCHC pour les dix années à venir. La rencontre qui s’est déroulée sans aucun soucis s’est bien entendue terminée par un verre de l’amitié, partagé par les acteurs majeurs de ce grand projet intercommunal.

Rappelons que la CCHC regroupe les communes de Burtoncourt, Charleville-sous-Bois, Les Etangs, Failly-Vrémy, Glatigny, Hayes, Saint-Hubert, Sainte-Barbe, Sanry-lès-Vigy, Servigny-lès-Sainte-Barbe, Vigy et Vry. Pour en savoir plus, ne pas hésiter à contacter la CCHC.

18 octobre: En route pour le balisage des chemins!

Deux bonnes nouvelles permettent à « Rand’Haut Chemin » de commencer le balisage des sentiers. Tout d’abord l’association vient de signer une convention avec la Communauté de Communes du Haut Chemin (CCHC) qui précise les missions de balisage et d’entretien pour les dix années à venir. Et, par sa décision du 10 septembre, le Conseil général de la Moselle vient d’inscrire les projets de sentiers de la CCHC au Plan Départemental d’Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR). Il ne manquait donc que les outils pour commencer le travail. C’est chose faite: les baliseurs formés par la Fédération Française de Randonnée Pédestre viennent de recevoir escabeaux, pinces, scies, signalétiques et autres instruments lors d’une récente réunion en mairie de Vigy. Ils vont donc se lancer très rapidement sur les quelques 85km de cheminements pédestres et VTT pour y apposer des anneaux jaunes sur fond blanc et d’autres éléments de signalisation.

« Nous devons effectuer ce travail avant que les feuilles tombent, en ce qui concerne les portions boisées. Nous n’avons donc plus beaucoup de temps! »; explique Jean-Marie Zimmer, l’un des bénévoles. Ces chemins relieront donc les douze communes de la CCHC à savoir Burtoncourt, Charleville-sous-Bois, Les Etangs, Failly-Vrémy, Glatigny, Hayes, Saint-Hubert, Sainte-Barbe, Sanry-les-Vigy, Servigny-les-Ste-Barbe, Vigy et Vry. C’est par contre le Conseil général qui se chargera de l’implantation de carrefours directionnels et de grands panneaux d’information tout au long du tracé. Tout commence donc à prendre forme et on devrait rapidement avoir des premières portions de chemins entièrement réalisés et prêts à être utilisés par les marcheurs et cyclistes.

15 novembre: Automobilistes, ralentissez !

Projet imaginé par la Communauté de communes du Haut-Chemin (CCHC) et pris en main par l’association « Rand’Haut Chemin », la création de sentiers de randonnées pédestres et cyclistes se concrétise de plus en plus. Parallèlement au balisage des routes et chemins, ce sont de nouveaux panneaux de signalisation routière qui ont fleuri un peu partout dans le secteur, à l’image de ces deux triangles positionnés sur la route de Bouzonville entre Servigny et Poixe. Il s’agit donc d’avertir les usagers de cette route départementale, à la vitesse moyenne très élevée, qu’ils doivent dorénavant faire attention aux piétons et aux cyclistes.

Une grande avancée en termes d’idéologie qui doit ravir bon nombre d’amoureux de la nature. Ce doit être la première fois que le vélo s’officialise dans cette partie du canton de Vigy. Mais, il y a aussi un réel danger et donc une réelle nécessité pour les automobilistes d’être vigilants : les futurs utilisateurs des sentiers auront, en effet, à traverser cette route départementale pour pouvoir réaliser la grande boucle de la CCHC. On rappelle que ce projet concerne Burtoncourt, Charleville-sous-Bois, Les Etangs, Failly-Vrémy, Glatigny, Hayes, Saint-Hubert, Sainte-Barbe, Sanry-lès-Vigy, Servigny-lès-Sainte-Barbe, Vigy et Vry.15 novembre: Automobilistes, ralentissez !

Projet imaginé par la Communauté de communes du Haut-Chemin (CCHC) et pris en main par l’association « Rand’Haut Chemin », la création de sentiers de randonnées pédestres et cyclistes se concrétise de plus en plus. Parallèlement au balisage des routes et chemins, ce sont de nouveaux panneaux de signalisation routière qui ont fleuri un peu partout dans le secteur, à l’image de ces deux triangles positionnés sur la route de Bouzonville entre Servigny et Poixe. Il s’agit donc d’avertir les usagers de cette route départementale, à la vitesse moyenne très élevée, qu’ils doivent dorénavant faire attention aux piétons et aux cyclistes.

Une grande avancée en termes d’idéologie qui doit ravir bon nombre d’amoureux de la nature. Ce doit être la première fois que le vélo s’officialise dans cette partie du canton de Vigy. Mais, il y a aussi un réel danger et donc une réelle nécessité pour les automobilistes d’être vigilants : les futurs utilisateurs des sentiers auront, en effet, à traverser cette route départementale pour pouvoir réaliser la grande boucle de la CCHC. On rappelle que ce projet concerne Burtoncourt, Charleville-sous-Bois, Les Etangs, Failly-Vrémy, Glatigny, Hayes, Saint-Hubert, Sainte-Barbe, Sanry-lès-Vigy, Servigny-lès-Sainte-Barbe, Vigy et Vry.

15 décembre: A pied ou à vélo entre Vigy et Sanry-lès-Vigy

Les communes de Vigy et de Sanry-lès-Vigy étaient jadis reliées par un chemin pédestre. C’est maintenant la voiture qu’on utilise, en effectuant un grand détour. Les plus courageux tentent parfois de se frayer un passage entre les arbres et les broussailles et de retrouver le chemin historique tombé en désuétude.

Que ces derniers et tous les amoureux de la marche et du vélo soient ravis : il a été décidé de rouvrir ce chemin qui passe à travers champs, sous l’impulsion des anciens des villages alentours et avec la participation des villageois.

S’il est situé en dessous de la ligne haute tension, ce chemin est entouré d’une épaisse végétation qui lui rend tout son charme. Le marcheur peut donc profiter pleinement de la nature et jouir de beaux paysages, particulièrement après le pont qui traverse une petite rivière.

Des bénévoles des alentours ont effectué un premier travail d’élagage et de nettoyage. Avec la mise en place dans le secteur de nouveaux chemins de randonnées les choses ont pu se terminer. La réalisation de ces chemins se fait avec le nouveau système du P.D.I.P.R qui permet au département de faire intervenir sur le terrain ses équipes de débroussaillage.

L’ensemble du secteur a été balisé aux normes par Rand’-Haut Chemin, association locale qui s’occupe des chemins de randonnées en collaboration avec la Communauté de Communes du Haut-Chemin. Même si le sol n’a pas encore été damé, ce sentier peut donc maintenant être utilisé ! D’ici l’été prochain la végétation élaguée va renaître plus forte et plus belle. Ce canal de verdure entre Vigy et Sanry-lès-Vigy va vraiment valoir le détour… à pieds ou à vélo !

Date de dernière mise à jour : lundi, 29 Février 2016