Républicain Lorrain, éditon locale,, communes nord-est de Metz la voie de 60 la source Charlemagne le chêne des Moines le chemin de la Reine les Queulots la fontaine à Lion le chemin des Ecoliers GR5F Chemin de Compostelle

Année 2009

13 février: Rand’Haut Chemin vers l’aventure

L’association Rand’Haut Chemin a tenu sa troisième assemblée générale dans la salle des fêtes de Failly-Vrémy. L’ensemble de ses membres baliseurs était présent. La communauté de communes du Haut Chemin (CCHC) était représentée par Martine Wagner et son président André Houppert qui n’a pas manqué de remercier l’ensemble des baliseurs pour le travail accompli. Pour la Fédération française de randonnée pédestre son président Daniel Vizade et Yves Meyer ont eux aussi participé à la réunion. L’assemblée a fait le point sur l’avancée du projet de chemins de randonnées pédestres et cyclistes entre les villages de la CCHC. A ce jour, quelques travaux de finitions sont encore à réaliser, mais dans l’ensemble les sentiers sont balisés et praticables. Le bureau a été renouvelé pour l’année à venir et tous les membres du bureau ont été élus à l’unanimité :

Jean-Claude Degouy en tant que vice-président et coordinateur des travaux, Jacques Cordier en tant que secrétaire, Gérard Pozzoli en tant que trésorier et Jean-Claude Erbelding sera cette année encore à la tête de Rand’Haut Chemin. La soirée s’est terminée dans la bonne humeur autour d’un repas offert par l’association.

Pour faire vivre les sentiers, Rand’Haut Chemin souhaiterait, à travers ou avec les différentes associations locales, mettre en place des activités de randonnée pédestre et vététiste. Toutes les personnes et organisations qui aimeraient participer à de telles activités ou intégrer l’équipe Rand’Haut Chemin sont invitées à prendre contact avec le président Pascal Erbelding par courriel à randhautchemin@orange.fr ou par téléphone au 06 27 50 31 64.

 

22 avril: Chemins de randonnée inaugurés samedi

La Communauté de Communes du Haut Chemin (CCHC) composée de douze communes dans le secteur de Vigy inaugurera ses 80 km de sentiers de randonnée pédestre et VTT ce samedi 25 avril à Villers-Bettnach. Le grand public sera convié à partir de 14h pour diverses animations. Ce sera l’occasion pour tous de découvrir un territoire attractif et vivant, dans un cadre historique et forestier. La démarche de création du réseau de randonnée de la CCHC ainsi que les divers partenaires associatifs seront présentés au public. Des membres de la CCHC et de l’association Rand’Haut Chemin présenteront tous les circuits et les activités et services touristiques du secteur. Les sites touristiques et services aux randonneurs seront exposés dans l’abbaye de Villers Bettnach. Les fédérations pédestres et VTT seront sur place pour informer et répondre à toutes les questions. Des activités de découverte du milieu naturel, des visites commentées dans la forêt avec des agents de l’ONF et des balades avec des ânes de bât seront proposées aux petits et grands. L’Adeppa effectuera une animation sur le milieu aquatique de l’étang des Moines. Seront également au programme des démonstrations de maniabilité de VTT. Et Jean-Marie Zimmer présentera son expérience de pèlerinage de Failly à Saint-Jaques de Compostelle. Une restauration sera possible sur place durant toute l’après-midi.

Entrée libre, samedi à partir de 14h, à l’abbaye de Villers Bettnach,à 15 km au Nord-Est de Metz, dans la forêt de Saint-Hubert. Renseignements au 03 87 77 91 27 ou sur cchautchemin@wanadoo

23 avril:  Le lien des chemins

Cadre verdoyant et journée festive pour inaugurer les sentiers de randonnées de la Communauté de communes du Haut-Chemin. Pour une meilleure cohabitation entre les 12 communes et leurs habitants. L’inauguration des chemins de randonnées pédestres et VTT de la communauté de communes du Haut-Chemin (CCHC) s’est déroulée devant un parterre d’élus, de responsables associatifs et de bénévoles. La rencontre était à la fois officielle et conviviale, et en tout cas très agréable puisqu’elle s’est tenue dans l’abbaye de Villers Bettnach, au coeur de la forêt de Saint-Hubert. André Houpert, président de la CCHC, a tout d’abord remercié la municipalité de Saint-Hubert et l’association des Amis de Saint-Hubert pour leur accueil. Puis il a salué les partenaires que sont le Conseil général de la Moselle, le Comité départemental du Tourisme (CDT), le Conseil régional de Lorraine, les Fédérations françaises de randonnées pédestres et de cyclotourisme, la députée Marie-Jo Zimmermann, l’entreprise Réseau Transport Electricité et l’Office national des forêts.

Grâce aux subventions et aux aides bénévoles, cela n’aura coûté que 36 000 € à la CCHC pour réaliser ces 80km de sentiers qui relient ses douze communes. Un prochain investissement consistera à mettre en valeur certains lieux de type culturel, point de vue ou ludique qui se trouvent sur ces chemins. « Les bénévoles ont effectué un travail considérable sans lequel le projet n’aurait pas pu se concrétiser si facilement! » a lancé le président. Il a félicité plus particulièrement Martine Wagner qui « a managé tout cela en faisant preuve d’une détermination exceptionnelle! ». André Houpert s’est déclaré ravi de voir que l’un de leurs objectifs était bel et bien réalisé: «nous voulions en profiter pour apprendre à travailler ensemble différemment entre communes.»

Développement touristique

Une autre grande mission était de dynamiser le secteur: «notre territoire est le poumon vert du sillon mosellan. Il propose des offres d’hébergement et de restauration de qualité, des sites culturels remarquables et des activités ludiques intéressantes. Ces chemins viennent compléter avantageusement cette offre de tourisme vert». Le président compte sur une réelle dynamique et a annoncé que la CCHC apportera son soutien au développement touristique car «c’est une ressource économique et le gage d’une certaine qualité de vie qu’il faut protéger et développer! ».

Dans les villages de la CCHC… et des alentours! Car le président a évoqué un rapprochement avec les communautés de communes et les syndicats de tourisme voisins, dont des représentants participaient à l’événement.

Une commission a déjà été créée pour développer les liens avec l’extérieur, sachant que la CCHC est maintenant considérée comme un modèle: «notre démarche innovante à l’échelle d’une communauté de communes a permis de définir une nouvelle politique commune de réalisation de chemins de randonnée sur le territoire de la Moselle!» s’est félicité André Houpert.

Pour Martine Wagner, émue par cette inauguration, «c’est grâce à la confiance accordée que tout le monde a si bien travaillé. Et grâce à un savant dosage d’effort et de plaisir». Elle s’est ensuite tournée vers l’avenir en expliquant que des sorties et des animations liées aux chemins seront organisées en collaboration avec les associations locales. L’après-midi qui a suivi l’inauguration a été l’occasion d’échanger et de réfléchir sur le sujet avec les habitants du secteur.

Six ans de collaboration

Le président André Houpert a profité de l’inauguration pour rappeler les grandes étapes du projet qui s’est concrétisé en six ans. Lorsque le conseil communautaire de la CCHC décide de réaliser ces chemins en 2003, il crée une commission dont la direction est attribuée à Martine Wagner. Elle se met immédiatement au travail avec beaucoup d’enthousiasme: «c’est la première fois en tant qu’élu que je vois autant de personnes se manifester pour rejoindre un groupe de travail!»

Il a fallu d’abord s’assurer d’avoir des partenaires, les bénévoles ont ensuite arpenté plusieurs fois les 80 km que forment ces sentiers. Puis est venu le temps de la mise en œuvre: travaux de débroussaillage, réfection des chemins, irrigation. Les équipes d’insertion Eden du CDT ont effectué gracieusement des travaux d’aménagement et posé des panneaux de départ et directionnels. Les bénévoles de l’association Rand’Haut Chemin ont quant à eux balisé l’ensemble des chemins pour la randonnée. C’est cette même association qui va s’occuper de la pérennisation des chemins en contrôlant régulièrement le balisage et en prévoyant des animations. Une démarche innovante a déjà été mise en place, une expérience pilote au niveau national: le groupe de Glatigny des Scouts et guides de France et la FFRP se sont lancés dans un projet d’Eco-Veille® pour garantir la qualité des promenades.

25 juillet: Rand’Haut Chemin : à pied et à vélo

« Rand’Haut Chemin », c’est l’association qui a été créée sous l’impulsion de la Communauté de Communes du Haut-Chemin pour baliser et animer le réseau de chemins qu’elle a mis en place entre douze communes. Ces sentiers ont pour ambition d’accueillir de nombreux marcheurs et l'association s’était rapprochée il y a un certain temps de la Fédération Française de Randonnée Pédestre (FFRP).

Mais les chemins de la CCHC ont également été conçus pour les cyclistes et vététistes et un balisage spécifique a d’ailleurs été mis en place. Il semblait donc logique que « Rand’Haut Chemin » devienne également membre de la Fédération Française de Cyclotourisme (FFCT). L’accord a été récemment conclu entre Pascal Erbelding, président local et Jacques Raczkiewicz, président de la FFCT Moselle. « Le club permet de pratiquer à son rythme, quelque soit le niveau, toutes les randonnées et sorties organisées chaque semaine, sur route ou à VTT» ont pu expliquer les bénévoles de la FFCT. Ils ont insisté sur le fait que l’on puisse trouver dans un club quel qu’il soit une ambiance conviviale et désintéressée. La FFCT est aujourd’hui forte de 120000 adhérents et de 3200 clubs. Elle est la plus importante association au monde gérant la pratique de la randonnée à vélo et à VTT. La Lorraine compte 94 clubs et 4042 licenciés (www.ffct-lorraine.org).

Tout cela a été présenté au public lors de l’inauguration officielle des chemins de randonnées de la CCHC. Cette journée a permis à « Rand’-Haut Chemin » de recruter de nouveaux adhérents pour continuer ses missions de balisage, d’entretien et d’animation des chemins. C’était aussi l’occasion de commencer à regrouper les personnes souhaitant simplement participer aux randonnées cyclistes et pédestres qui pourront être organisées. L’association continue donc à lancer un appel aux bénévoles pour s’intégrer à l’équipe et participer aux activités.

« Le circuit fait une centaine de kilomètres. On ne sera donc jamais trop pour s’en occuper et le dynamiser ! » lance le président Erbelding.

Date de dernière mise à jour : lundi, 29 Février 2016